Âge d’or et richesse patrimoniale

L’Assomption entre dans son âge d’or à la fin du XVIIIe siècle. La richesse patrimoniale que le village acquiert à cette époque en fait l’un des plus exceptionnels au Québec.

Dans la plaine où la rivière et le ruisseau du Point du Jour creusent leur sillon comme une ligne de la main, s’élèvent de solides maisons de pierre héritées de cette époque. Elles racontent la réussite des familles qui leur ont donné une âme et elle surgissent comme des repères sur les chemins de la mémoire.

Ces maisons partagent encore aujourd’hui le territoire avec d'élégantes maisons « québécoises » en bois et à toit à deux eaux, ou encore avec quelques résidences victoriennes aux fantaisies architecturales singulières.




Identification Localisation
Maison F. Archambault 355, boulevard de l’Ange-Gardien
Maison Forest 441, rang L’Achigan
Maison Galarneau 900, rang du Bas-de-L’Assomption Nord
Maison Simard 1001, rang du Bas-de-L’Assomption Nord
Maison Malo 530, rang du Bas-de-L’Assomption Sud
Maison Martineau 571, rang du Bas-de-L’Assomption Sud
Maison Leroux 500, rang du Bas-de-L’Assomption Sud
Maison Demers 890, rang du Bas-de-L’Assomption Sud
Maison Desmarais 285, rang du Bas-de-L’Assomption Sud
Maison Charland Rang Point-du-Jour Nord
Maison Godfrind 1121, rang du Bas-de-L’Assomption Nord
Maison Peltier 101, rang Point-du-Jour Sud
Maison Coitoux 845, rang du Bas-de-L’Assomption Nord
Identification Localisation
Maison Perreault 810, boulevard de l’Ange-Gardien Nord
Maison Lacombe 641, rang Point-du-Jour Sud
Seigneurie du Point-du-Jour 200, rang du Bas-de-L’Assomption Sud
Prieuré 810, boulevard de l’Ange-Gardien
Identification Localisation
Maison Ritchot 301, rang L’Achigan
Maison Rivest 371, rang L’Achigan
Maison Séguin 288, rue Saint-Étienne